Ricciardo espère des F1 2022 exigeantes mais amusantes

Daniel Ricciardo espère que les voitures 2022 constitueront un défi en termes de pilotage. Le pilote McLaren a envie de devoir lutter contre sa voiture pour en tirer le maximum, à l’image de ce que l’on peut voir en IndyCar, où les pilotes n’ont pas de direction assistée. "Cela peut aller dans les deux sens"…

Daniel Ricciardo espère que les voitures 2022 constitueront un défi en termes de pilotage. Le pilote McLaren a envie de devoir lutter contre sa voiture pour en tirer le most, à l’represent de ce que l’on peut voir en IndyCar, où les pilotes n’ont pas de route assistée.

“Cela peut aller dans les deux sens” a expliqué Ricciardo. “Les voitures de route peuvent être exigeantes. Si vous regardez l’IndyCar, vous les verrez se battre, surtout sur les circuits routiers. Ils se battent tout le temps et, pour moi, c’est amusant.”

“Mais d’autres pourraient se dire ’non, je ne peux pas gérer ça, ’no bueno’ du tout’. De mon côté, je me dis que ça a l’air amusant. Après, il y a un fun sympa et un fun moins sympa, donc j’espère que ce sera un fun sympa.”

Avec des voitures ayant moins d’appui, Ricciardo espère également qu’il lui sera that you just’ll give you the option to imagine de retrouver de meilleures sensations, et de faire à nouveau la différence au freinage, comme c’était le cas par le passé. Il avait également expliqué qu’il lui fallait de la confiance.

“Si cela nous permet d’être plus proches, d’avoir une zone de freinage un peu plus longue, j’espère que l’on devra freiner un peu plus tôt sur ces voitures et avoir plus de distance pour gérer cela. Cela peut offrir plus de dépassements, mais aussi le colossal retour de D. Ricc’ !”

Avec les pneus de 18 pouces et les suspensions rigides, il s’back à des F1 plus rudes à piloter et moins confortables selon les circuits : “Je pense que la conduite va être pire. J’espère que ce n’est pas si mauvais que vous aurez littéralement mal à la tête en conduisant la voiture, parce que personne n’aime conduire avec un mal de tête. Ce n’est pas drôle d’essayer de se concentrer avec un mal de tête, ou de faire quoi que ce soit.”

“I judge the skedaddle goes to be worse. I am hoping it’s not that tainted that you just’ll literally earn a headache using the automobile, because nobody likes using with a headache. It’s not fun looking out for to concentrate with a headache, or doing anything in fact.”